Conditions environmentales de l’exploitation

Notre pépinière est situé a 700 m au dessus du niveau de la mer et béneficie d'un climat continental typique, en janvier, la température minimale moyenne est de 0,0° C, tandis qu'en juillet et août les températures maximales moyennes sont de 32,2° C. Les précipitations annuelles sont de 447,0 mm, et nous avons généralement environ cinq jours de neige par an en moyenne. Ces conditions météorologiques développent naturallement les capacités de résistance de nos arbres. La grande majorité d'entre eux est d'ailleurs cultivée à l'extérieur toute l'année (en hiver nous ne protégeons que les espèces qui ne peuvent pas supporter le gel).

La bonne santé de nos arbres reste sa meilleure défense contre les ravageurs et les maladies. Elle est la conséquence naturelle d'un système de culture équilibrée qui commence par le choix du pot et des substrats professionnels les plus appropriés pour chaque arbre. Nous combinons les meilleurs engrais organiques et mineraux que possible et faisons le choix d'arroser manuellement chacun de nos pensionnaires en fonction de ses besoins propres, car nous sommes farouchement convaincus "qu'il vaut mieux prévenir que guérir".

Vivre avec nos bonsaïs nous offre un contact quotidien avec la nature; des liens se créent avec nos arbres, semblables à ceux d'un maitre noue avec son animal de compagnie. Pour nous également d'ailleurs représentent-ils un moyen d'expression artistique formidable en ajoutant une quatrième aux trois dimensions de la sculpture: le temps.

La formation d'un bonsaï resulte souvent du travail continu dans le temps de plusieurs générations de artisans. Elle ne connait donc pas de fin. Chez Hatoen, notre intention n'est pas de produire des arbres finis, ce qui est impossible, mais bien de fournir un matériel de base de bonne qualité riche d'options afin que l'amateur puisse livrement à partir d'elles exercer pleinement sa créativité.

Un gran nombre de passionés comme nous possede dans ses collections de bonsaïs des oeuvres demarrées il y a 20, 30, même il y a 50 ans par quelque inconnu.... Chez Hatoen nous formons l'espoir que notre travail honore ceux qui sont à l'origine des arbres qui nous procurent aujourd'hui un plaisir quotidien, avec celui aussi de populariser l'art du bonsaï parmi ceux qui n'en profitent encore pas.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire